La fête numérique bat son plein, son épilogue reste à écrire